Comprendre les causes de votre peau sèche | La gamme Bepanthen

Quelles sont les causes de la peau sèche ?

Le problème de la peau sèche est très commun1. Découvrez quelles peuvent être les différentes causes de la peau sèche et que faire pour la protéger et réduire ses manifestations.

Les causes les plus fréquentes de la peau sèche


La peau est composée de trois couches : l’hypoderme, le derme et l’épiderme. L’épiderme, couche la plus superficielle de la peau, possède une fonction de barrière pour l’ensemble de la peau. Son rôle de barrière est lié à la cohésion de ses constituants, principalement ses cellules les plus nombreuses, les kératinocytes (les “briques”), et sa composante lipidique “le mortier”).

À la surface de l’épiderme, on retrouve ce que l’on appelle le film hydrolipidique. 

Lorsque le film hydrolipidique de la peau ne remplit plus son rôle protecteur, la peau devient plus vulnérable. Elle peut alors se déshydrater à court terme, et devenir sèche voire très sèche. Un cercle vicieux s’enclenche alors : exposée aux agressions extérieures, une déshydratation au niveau des cellules de l’épiderme a lieu. Celle-ci altère ensuite la barrière cutanée et libère des molécules d’inflammation, déséquilibrant ainsi les « briques » et le « mortier » présents au sein de la peau qui la protègent de ces éléments perturbateurs.  

Peau normale, peau mixte, grasse ou sèche...nous avons tous un type de peau dominant, qui peut varier selon plusieurs facteurs et selon la zone du corps. Il n’est en effet pas rare par exemple d’avoir la peau plus sèche en été ou en hiver, à cause du climat. Quand on a la peau sèche, cela signifie que l’épiderme de notre peau a vu sa fonction de barrière altérée : sa structure cellulaire et ses lipides sont modifiés et ne retiennent plus suffisamment l’eau : l’épiderme est alors plus exposé aux « agressions » extérieures. Cette peau sèche va engendrer différentes manifestations : la peau devient plus ou moins rugueuse au toucher, et des plaques blanches peuvent apparaître à sa surface. La peau peut peler. On parlera alors de desquamation de la peau. La peau peut également tirailler, mais aussi gratter ce qui entraîne un certain inconfort.

La peau peut être sèche à plusieurs endroits du corps : en général, les jambes, les cuisses, les bras, les mains, les genoux et les coudes sont les plus fréquemment concernés. 

Les causes de la peau sèche peuvent être multiples : vieillissement, hygiène de vie (manque d’hydratation), utilisation de produits asséchants sur la peau, certaines pathologies, etc. Elle peut aussi être héréditaire, ou liée à l’ethnie : les peaux métissées et noires, bien que mieux armées contre les rayons UV, sont réputées plus sensibles au froid et à l’air sec. 

Pour éviter que la peau ne devienne sèche, on peut mettre en place quelques astuces et limiter ainsi ces manifestations qui peuvent altérer la qualité et le confort de vie lorsqu’elles sont trop intenses.

.

icône âge

L'âge

À partir de 25 ans, le métabolisme de la peau ralentit. Ce processus naturel est inévitable et progressif, et a pour cause le déséquilibre physiologique des fonctions cutanées. Dès 30 ans, la peau devient plus sèche, elle perd de son élasticité et de sa souplesse. Sa capacité à se protéger des agressions extérieures diminue, ce qui contribue à une perte globale d'hydratation et accélère le processus de sécheresse de la peau lié à l'âge2.

Pour limiter ce phénomène naturel, on conseille l’application quotidienne de soins hydratants et nourrissants, contenant des actifs destinés à protéger contre le dessèchement de la peau. Limiter les expositions prolongées au soleil est aussi indispensable, puisque les rayons UV sont nocifs pour la peau et accélèrent son vieillissement. 
 

icône savon

L’utilisation de produits irritants pour la peau

La peau sèche peut aussi survenir après l’utilisation prolongée de produits irritants ou asséchants pour la peau. 

Si vous constatez que votre peau devient inconfortable, qu’elle tiraille après la douche ou le bain, c’est peut-être lié à une eau trop calcaire. Pour vous laver, n’hésitez pas à choisir des produits nettoyants doux, au pH physiologique de préférence, adaptés aux peaux sèches et sensibles qui vont permettre de nettoyer tout en maintenant l’ hydratation naturelle de la peau.. Limitez également les bains ou les douches trop chauds. 
Dans tous les cas, après la toilette du matin et du soir, appliquez une crème sur votre corps pour protéger votre peau sèche et la préserver des agressions extérieures subies durant la journée. 
 

icône alimentation

L’alimentation anti-peau sèche

Saviez-vous que votre alimentation et la quantité d’eau que vous buvez chaque jour a une incidence sur la qualité de votre peau ? La peau sèche peut en effet être le résultat d’une alimentation pauvre en acides gras3, que l’on retrouve notamment dans les huiles végétales et les poissons gras comme le saumon ou la sardine. 
À l’inverse, limitez les aliments et boissons qui engendrent une déshydratation du corps comme l’alcool, le café et les aliments trop salés. Notre corps étant composé de 70 % d’eau, on conseille de boire au minimum 1,5 L d’eau par jour pour favoriser une bonne hydratation générale de l’organisme.
 

icône diabète

Certaines maladies ou traitements

La peau sèche peut également être provoquée par certaines maladies, comme les maladies de peau (eczéma, psoriasis…), les troubles de la thyroïde, le diabète4 ou encore l’anorexie. 

La prise de certains traitements peut entraîner un effet indésirable, tel que l’assèchement de la peau. C’est par exemple le cas de certains traitements contre l’acné.

icône météo

La météo hivernale

En hiver, le climat change : le taux d’humidité dans l’air baisse, l’air devient progressivement plus froid et plus sec en intérieur comme à l’extérieur. 

Exposée à l’air, la peau subit de plein fouet ces modifications5. Elle se déshydrate et se dessèche, présente des tiraillements et de l’inconfort. Les mains, particulièrement vulnérables, sont généralement les plus touchées. 

Les frottements provoqués par les vêtements synthétiques ou en laine ainsi que les douches et bains trop chauds accentuent davantage le risque d’avoir la peau sèche pendant la saison hivernale
 

icône rayons UV

Les rayons UV

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé6, l’exposition solaire favorise le vieillissement de la peau à cause des rayons UVB et UVA. Ces derniers pénètrent au niveau des couches profondes de la peau et réduisent l’élasticité de la peau entraînant ainsi rides, poches et dessèchement de la peau. 

Pour limiter ces effets, il est conseillé de réduire la durée et la fréquence de l’exposition solaire, de bien se protéger en appliquant régulièrement une crème solaire à indice 50+ et d’éviter l’exposition aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12h et 16h).
 

icône ménopause

La ménopause

À la ménopause, la peau subit les modifications hormonales7 : elle s’amincit, devient plus fragile et a tendance à se dessécher. Pour contrer la sécheresse de la peau, appliquer une crème pour peaux sèches de façon quotidienne, matin et soir. Elle vous permettra de retrouver un confort cutané et limitera l’apparition des tiraillements et des rougeurs.

icône tabac

Le tabagisme

Comme les rayons UV, le tabagisme a des effets délétères sur la peau8. Il accélère en effet le vieillissement cutané à cause des radicaux libres contenus dans la fumée du tabac. La peau du visage et le contour des yeux sont ainsi particulièrement exposés : des rides et des cernes peuvent apparaître, de même qu’un épaississement de la peau et un teint terne et grisâtre.

Femme qui applique de la crème peau sèche sur son visage

Peau sèche : que faire ?

Que vous ayez la peau sèche ou très sèche, l’adoption des bons réflexes détaillés ci-dessus et l’application de crèmes hydratantes représentent les meilleures solutions pour retrouver du confort au quotidien.

Destinée au soin des peaux sèches, la nouvelle gamme de soins hydratants BepanthenDerma® (cosmétique) contient un complexe réparateur complet pour agir directement à l’origine de la sécheresse cutanée. Elle permet une hydratation immédiate et durable des couches superficielles de l’épiderme. 


Le complexe réparateur de la gamme émolliente BepanthenDerma® (cosmétique) contient une association d’ingrédients :

  • de la provitamine B5 pour hydrater et contribuer au processus de renouvellement cellulaire en agissant au coeur de l’épiderme ;
  • de la vitamine B3 pour apaiser l’inconfort ressenti (tiraillements…) ;
  • de l’huile d’argan et du beurre de karité, qui pallient le manque de lipides au niveau de l’épiderme ;
  • de la glycérine pour diminuer la perte en eau au niveau de l’épiderme ;
  • de l'isopropyl isostéarate : agent qui favorise l’organisation en haute densité des lipides physiologiques des couches superficielles de l’épiderme. Cette organisation des lipides favorisera la restauration du rôle de barrière de l’épiderme.

Une gamme complète de soins émollients, destinés aux nourrissons, aux enfants et aux adultes disponibles en 3 formules et en 3 formats (Crème Nutritive Corps, Crème Riche Réparatrice Corps et Baume Réparateur Intense Corps) pour s’adapter aux différents degrés de sévérité de peau sèche et à toutes les préférences en terme de formats proposés.
 

Découvrez les solutions BepanthenDerma®

Sources

1) Etude Ipsos – Définition de la cible du marché de la peau sèche –Projet Oasis – Juillet 2020

2) International Journal of Cosmetic Science. Age-related changes in skin barrier function – Quantitative evaluation of 150 female subjects. S. Luebberding, N. Krueger, M. Kerscher. First published: 01 November 2012 https://doi.org/10.1111/ics.12024

3) Int J Cosmet Sci. Seasonal influences on stratum corneum ceramide 1 fatty acids and the influence of topical essential fatty acids. 1996 Feb;18(1):1-12. doi: 10.1111/j.1467-2494.1996.tb00131.x

4) J Eur Acad Dermatol Venereol, Importance of treatment of skin xerosis in diabetes, 2011 May;25(5):607-9. doi: 10.1111/j.1468-3083.2010.03807.x.

5) K.A. Engebretsen, The effect of environmental humidity and temperature on skin barrier function and dermatitis, DOI: 10.1111/jdv.13301

6) Organisation Mondiale de la Santé. Les effets connus des UV sur la santé : quels sont les effets cutanés des UV ? Q&A - 16 octobre 2017.

7) Falcone D, Sensitive skin and the influence of female hormone fluctuations: results from a cross-sectional digital survey in the Dutch population. Eur J Dermatol. 2017 Feb 1;27(1):42-48. doi: 10.1684/ejd.2016.2913.

8) Misery L. Nicotine effects on skin: are they positive or negative? Exp Dermatol 2004 Nov;13(11):665-70

Image